samedi 3 décembre 2022



Le rapport de l'Agence "Frontex", de l'Union européenne sur l'immigration clandestine

vendredi 18 novembre 2022
Le rapport de l'Agence "Frontex", de l'Union européenne sur l'immigration clandestine||||| Le rapport de l'Agence "Frontex", de l'Union européenne sur l'immigration clandestine||||| |||||

Daily Times:- L'Agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes, "Frontex", a confirmé que le nombre d'immigrants illégaux entrés dans l'Union européenne au cours de la période entre janvier et octobre 2022, a dépassé 275 000 personnes.

L'agence "Frontex", affiliée à l'Union européenne, a déclaré dans un communiqué : Le chiffre mentionné est supérieur de 73 % à ce qu'il était au cours de la même période de 2021, ajoutant que le nombre est également le plus élevé depuis que les vagues d'immigration illégale ont atteint leur apogée il y a 7 ans. .

Plus d'un million de personnes, pour la plupart originaires de Syrie mais aussi de nombreux Irakiens, sont entrées dans l'Union européenne en 2015, entraînant une surpopulation dans les structures d'accueil.

Leur arrivée a également déclenché une crise politique majeure en Europe, les pays étant en désaccord sur l'admission, la répartition et l'installation des réfugiés.

L'Agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes, basée dans la capitale polonaise, Varsovie, a précisé que la majorité des entrées illégales dans l'Union européenne se font toujours par les Balkans occidentaux, où plus de 128 000 immigrants illégaux ont été saisis par cette route, notant que la majorité d'entre eux sont originaires du Burundi, d'Afghanistan et d'Irak.

La majorité des migrants qui empruntent cette route partent de la Turquie vers la Bulgarie ou la Grèce qui, bien qu'étant un Etat membre de l'Union européenne, les mauvaises conditions d'accueil et de vie en poussent beaucoup à poursuivre leur route vers le nord, en passant par la Macédoine du Nord et la Serbie , dans l'espoir de passer en Croatie et en Hongrie.

Frontex a déclaré que la route de l'immigration illégale vers l'Europe via la Méditerranée a également connu une augmentation de 48 % du nombre d'immigrants illégaux, notant que leur nombre a dépassé 79 000 personnes depuis le début de cette année jusqu'en octobre dernier.

Il convient de noter que la route de l'immigration clandestine depuis la Méditerranée occidentale, ainsi que la route terrestre depuis l'Ukraine et la Biélorussie, ont diminué, après que la Pologne, la Lituanie et la Lettonie ont construit des murs à leurs frontières avec la Biélorussie pour empêcher les migrants d'essayer d'entrer illégalement dans le Union européenne.

Évaluer cet élément
(0 Votes)